Syndicat d'Energie et d'Equipement du Finistère
Présentation du SDEF en vidéo

La 2e édition du concours éco-citoyen, le Sdéfi Jeunes, vient de s’achever avec la nomination des lauréats. Le jury, présidé par le chercheur breton Pierre Mollo, a décerné le premier prix ex-aequo, à deux classes de l’école primaire publique de Lestonan : la classe de CM2 et celle du cycle 3 bilingue breton. La première a réalisé une maquette en 3D en carton et papier recyclés, d’une ville alimentée uniquement par l’énergie biomasse. « Suite aux visites du Parcours de l’énergie à Landivisiau et du barrage du Drennec, les élèves ont souhaité travailler sur la biomasse, parce que pour eux, la transformation de nos propres déchets en énergie permettrait de réduire nos pollutions et de recycler intelligemment les déchets que nous produisons », explique Emmanuelle Roland, l’insitutrice des CM2.


 

Pendant l’année scolaire, les élèves ont donc réfléchi à l’aménagement urbain d’une ville idéale et à la production de son énergie en parfaite autonomie. « Les énergies font partie du programme des CM1/CM2, précise l’institutrice. L’exposition du SDEF et le jeu-concours ont donné un cadre au programme et ont été un prétexte pour aborder les énergies renouvelables de manière didactique. C’était un projet transversal qui demandait de nombreuses compétences. Il a ainsi été relié avec le programme des Technologies de l’Information et de la Communication à l’École (TICE) et les arts visuels. » Les bretonnants, quant à
eux, ont présenté au jury, un mini-livre pédagogique expliquant les grands principes de la transition énergétique en français et en breton. Grâce au SDEFI, les élèves ont fait l’apprentissage du travail en équipe et de l’autonomie en recherchant les informations sur internet. « Nos élèves ont été motivés durant les nombreuses séances de travail nécessaires pour finaliser leur mini-livre. La réalisation de ces projets a permis de créer une vraie cohésion d’équipe, souligne Remi Toulhoat, insituteur bretonnant dans la même école. Chaque élève était responsable d’un maillon du projet. Ce prix est pour eux la récompense d’un travail coopératif. »

Les élèves ont reçu des mains du président du jury et du maire d’Ergue-Gabéric, Hervé Herry leur prix : une visite guidée de la cité de la pêche Haliotika et des coulisses de la criée du Guilvinec, et le transport en car gracieusement offert par notre partenaire, Salaün Holidays.