Présentation du SDEF en vidéo

Le GNV est un carburant alternatif avec de très faibles émissions de particules fines et d’oxyde d’azote, par rapport à un véhicule diesel. Avec plus de 18 millions de véhicules, le Gaz Naturel Véhicule (GNV) est le premier carburant alternatif dans le monde et une solution de mobilité durable.

Pourtant en France le réseau des stations-service, qui permettrait à ces véhicules performants de se développer, n'existe pas. Qui achèterait un véhicule sans pouvoir en faire le plein ?

En septembre 2014, le Conseil de l’Union européenne a adopté la directive Alternative Fuels Infrastructures (AFI) qui prévoit le déploiement de stations publiques pour les carburants alternatifs, dont le GNV, d’ici 2020.
La loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte (TECV) confirme cette volonté et fixe des objectifs de réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et le développement de transports propres pour améliorer la qualité de l’air et protéger la santé.

C‘est dans ce contexte que les acteurs bretons ont décidé de s’engager dans une démarche de développement de l’usage du GNV/BioGNV en Bretagne
avec la collaboration des syndicats d’énergies départementaux et de leur regroupement nommé Pôle Energie Bretagne (PEBReizh) ainsi que GRDF, GRT gaz, la CCI Rennes, Créativ, Bretagne Supply Chain et les fédérations de transporteurs routiers et de voyageurs.
Pour en savoir plus sur le projet régional : http://www.mobilites-biognv.bzh/

Pour le Finistère, c’est le SDEF (Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement du Finistère) qui a décidé de porter la construction de 3 stations-service GNV-BIOGNV, dans un premier temps, situées sur les principaux axes de circulation et à proximité de centres urbains et logistiques à Morlaix, Quimper et entre Brest et Landerneau. Dans un second temps, 4 autres stations vont être mises à l’étude sur Carhaix, Landivisiau, Châteaulin et Quimperlé. Ainsi, le territoire sera entièrement équipé. Acteur incontournable de la transition énergétique, le SDEF a déjà déployé un réseau de 213 bornes de recharge pour les véhicules électriques dans le Finistère, avec les stations de GNV, il franchit une nouvelle étape dans la mobilité durable.

 

 

Le Pôle Énergie Bretagne (PEBreizh), structure qui réunit les 4 syndicats bretons d'énergie, a coordonné la réponse à l'appel à projet au titre des investissements d'avenir, intitulé "Solutions intégrées de mobilité GNV". Si la candidature de Bretagne mobilité (Bio)GNV est retenue, les constructeurs de stations-service seront soutenus par des avances remboursables mais surtout des subventions seront attribuées aux premiers transporteurs qui feront le pas de convertir une partie de leur flotte au GNV.