gaz naturel pour véhicules (gnv)

Le Gaz naturel pour véhicules, solution de mobilité durable

Le GNV est un carburant alternatif avec de très faibles émissions de particules fines et d’oxyde d’azote, par rapport à un véhicule diesel. Avec plus de 18 millions de véhicules, le Gaz Naturel Véhicule (GNV) est le premier carburant alternatif dans le monde et une solution de mobilité durable.

En septembre 2014, le Conseil de l’Union européenne a adopté la directive Alternative Fuels Infrastructures (AFI) qui prévoit le déploiement de stations publiques pour les carburants alternatifs, dont le GNV, d’ici 2020. La loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte (TECV) confirme cette volonté et fixe des objectifs de réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et le développement de transports propres pour améliorer la qualité de l’air et protéger la santé. 

C‘est dans ce contexte que les acteurs bretons ont décidé de s’engager dans une démarche de développement de l’usage du GNV/BioGNV en Bretagne avec la collaboration des syndicats d’énergies départementaux et de leur regroupement nommé Pôle Energie Bretagne (PEBReizh) ainsi que GRDF, GRT gaz, la CCI Rennes, Créativ, Bretagne Supply Chain et les fédérations de transporteurs routiers et de voyageurs. 

Un réseau de stations-service pour les véhicules au gaz naturel

Suite aux premières études menées en 2016 et le vif intérêt présenté par les acteurs du transport passager et marchandise, le SDEF a décidé de se lancer dans la création d’un réseau réparti géographiquement sur tout le département de 7 stations-service ouvertes au public afin que se développe cette nouvelle carburation propre.

D’ici fin 2021, un réseau complet de 7 stations sur l’ensemble du Finistère verra le jour. Ces stations permettront aux transporteurs finistériens de remplacer des véhicules diesel par des véhicules moins polluants avec des stations installées dans un rayon maximum de 50 km

Mi 2020

Saint Martin des Champs
Saint Evarzec

fin 2020

Guipavas

début 2021

Landivisiau
Carhaix

mi 2021

Châteaulin
Quimperlé

Pourquoi passer au Gaz naturel véhicule  (GNV)?

Le GNV (Gaz Naturel Véhicule) n’est, ni plus ni moins, que du gaz comme celui qui circule dans le réseau et est utilisé par les industriels comme les particuliers. Il peut se présenter sous forme liquéfiée, on parle alors de GNL (Gaz Naturel Liquéfié) ou sous forme compressée, on parle alors de GNC (Gaz Naturel Compressé). Il ne faut pas le confondre avec le GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) qui est de nature chimique différente. Le gaz naturel est composé à 95% de méthane. Il peut provenir de gisements souterrains mais également être produit par méthanisation, on parle alors de BioGNV.

Limite la pollution sonore

Améliore la qualité de l’air

Réduit les coûts

Limite le gaz à effet de serre

%

de bruit en moins

%

de particules fines en moins (vs diesel)

%

moins onéreux que le diesel

%

en moins avec le BioGNV (vs le disel)

Un maillage régional en Bretagne

A l’échelle de la Bretagne, les 4 syndicats d’énergie Bretons, via leur SEM, portent le projet de développer un réseau régional. Pour ce faire, la SAS Bretagne mobilité GNV à été créée en 2019.

En Bretagne, 18 stations seront ouvertes d’ici 2020 et 13 sont en cours réflexion. Ce maillage sur le territoire permettra aux utilisateurs (particuliers ou professionnels) du Gaz Naturel Véhicules (GNV) de parcourir toute la Bretagne proprement en réalisant des économies.

Les avantages du GNV pour l’avenir

Une station-service propose des bornes de recharge en gaz compressé, servi en quelques minutes comme pour un plein d’essence ou de diesel. Une gamme variée de véhicules neufs existe déjà, allant du véhicule léger au tracteurs poids lourds. Il est particulièrement adapté pour la messagerie-livraison en agglomération puisqu’il limite la pollution et le bruit. Il est également adapté pour les poids lourds mais il n’existe pas encore un réseau complet sur le territoire français. La Bretagne sera prochainement une des premières régions totalement équipées par un réseau cohérent d’un minimum de 10 stations.

Une station-service distribuant du GNC ressemble très fortement à toute station-service distribuant du diesel. La seule différence est un espace technique fermé destiné au stockage partiel et à la compression du gaz. Une station peut comporter de deux à 6 bornes de distribution.

Une station-service distribuant du GNC ressemble très fortement à toute station-service distribuant du diesel. La seule différence est un espace technique fermé destiné au stockage partiel et à la compression du gaz. Une station peut comporter de deux à six bornes de distribution.

Le GNV grâce à la méthanisation

Grâce à la méthanisation réalisée à partir des ressources bretonnes et, peut-être, grâce à d‘autres procédés de gazéification, la part du gaz d’origine renouvelable dans le réseau de gaz augmentera au cours des prochaines années, et pourquoi pas finira par définitivement remplacer le gaz d’origine fossile. La création d’un réseau de stations-service n’est qu’une première étape mais elle est indispensable pour réussir à terme la transition énergétique et l’amélioration de la qualité de l’air.

Vous êtes interessés par le GNV?

Que vous soyez transporteur de marchandises, de voyageurs, une collectivité, une entreprise qui souhaite faire évoluer sa flotte de véhicules ou un particulier,  prenez contact avec le SDEF