Programme ACTEE : Le SDEF et le SIEL-TE42 lauréats en apportant une réponse commune

Programme ACTEE : Le SDEF et le SIEL-TE42 lauréats en apportant une réponse commune

Le SDEF et le SIEL-TE42 lauréats du programme national ACTEE pour apporter une réponse commune à l’efficience énergétique des bâtiments publics

Rénovation énergétique des bâtiments publics avec le programme ACTEE

Pour répondre aux exigences de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) et aider les collectivités à réduire ces dépenses tout en agissant contre le réchauffement climatique, la FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies) a lancé le programme ACTEE (Actions des Collectivités Territoriales pour l’Efficacité Energétique).  En substituant les énergies fossiles par des systèmes énergétiques performants et bas carbone, ce programme vise l’accélération de la rénovation énergétique du patrimoine des collectivités.

ACTEE agit de façon mutualisée dans les territoires avec une stratégie patrimoniale à long terme. Il permet ainsi de financer le montage de projets avec la mise en œuvre d’audits thermiques, d’études de faisabilité juridique, technique, économique et financière ainsi que le lancement de la maîtrise d’œuvre.

L’appel à projet SEQUOIA, lancé en juillet dernier par la FNCCR, est le deuxième Appel à Projet du programme ACTEE. 115 structures (communes, syndicats d’énergie, métropoles, associations, départements, communautés de communes) ont répondu à cet appel avec comme objectif commun la rénovation énergétique de leurs bâtiments publics.

Le jury composé de la DGEC, de l’ADEME, du Plan Bâtiment Durable, de la Banque des Territoires, de l’AMrF et de l’AMF a sélectionné 15 lauréats parmi les 115 reçus.

SYCOMORE, la réponse conjointe du SDEF et du SIEL-TE42 récompensée

Le projet SYCOMORE (acronyme de SYndicats COnnectés pour la Mise en Œuvre de la Rénovation Energétique) porté conjointement par le SDEF et le SIEL-TE est ainsi devenu lauréat de cet appel à manifestation d’intérêt. Ce projet vise à soutenir et accélérer la performance énergétique des collectivités sur leurs territoires respectifs.

Sur le territoire du SDEF, à l’issue des audits conduits sur différents bâtiments communaux, une cinquantaine de chaudières au fioul seront remplacées par des systèmes de chauffage plus durables tels que le bois granulé ou encore les pompes à chaleur. 

La collaboration entre les deux syndicats est également marquée par leur expertise commune dans le domaine de l’internet des objets connectés pour les territoires ruraux, notamment avec le service Finistère Smart Connect, porté par le SDEF. Ensemble, ils souhaitent ouvrir un meilleur accès à la technologie des réseaux intelligents pour les communes et EPCI en matière d’usages dédiés à la transition énergétique.

Pour les collectivités Finistériennes, cela signifie que les nouveaux systèmes de chauffage seront instrumentalisés par des équipements de mesure connectés afin de faciliter le pilotage, le suivi et la gestion des nouvelles installations dans un souci d’optimisation de la ressource et de réduction de la facture énergétique.

Un projet référence

Les résultats ont été rendus publics par la Ministre du logement Emmanuelle Wargon à l’occasion du colloque 100% digital sur le financement de la rénovation énergétique, organisé par la FNCCR.

A l’issue du projet SYCOMORE fin 2023, les deux syndicats d’énergie souhaitent pouvoir faire bénéficier à tout autre acteur territorial de la technologie Smart Grid, en connaissance de cause, à travers la publication d’un catalogue d’objets connectés qui servira de référentiel à d’autres acteurs publics, mais aussi un guide des bonnes pratiques sur les conditions, mesures et précautions à prendre en considération dans un projet de développement territorial IoT.

Pour en savoir plus sur le projet SYCOMORE